Malaisie: le premier preservatif unisexe au monde commercialise

C’est une invention via laquelle planchait, depuis de nombreuses annees, un gynecologue de Borneo. En Malaisie, le premier preservatif unisexe vient de devenir commercialise. Accessible a toute anatomie et orientation sexuelle, il permet egalement de couvrir une plus grande zone anatomique et donc, pour le inventeur, offre une meilleure protection contre nos infections sexuellement transmissibles.

De notre correspondante a Kuala Lumpur, Gabrielle Marechaux

D’emblee, le gynecologue John Tang Ing Chinh previent : si ceci fait trois decennies qu’il bosse en tant que gynecologue au sein d’ l’hopital public des rues de Sibu a Borneo, il ne donnera jamais le avis personnel dans l’avortement. Cela note seulement que « des grossesses non desirees sont malheureusement les choses des plus dramatiques que je tombe sur. L’avortement reste aujourd’hui illegal dans la majeure partie des cas en Malaisie, et j’ai decouvert de nombreux souffrance ainsi que situations dangereuses resultant de grossesses non desirees ».

C’est Afin de remedier a cela que, ils font plus de sept annees maintenant, l’idee d’un preservatif unisexe, utilisable par l’ensemble de et reduisant les risques d’accidents, a germe dans l’esprit du gynecologue. Les reactions autour de lui furent alors mitigees. « Bien sur, l’ensemble de faire mes amis ont ri, se rappelle-t-il, mais les collegues eux ont pense que cela pouvait etre 1 produit vraiment bien pour resoudre la totalite des problemes de sante lie au sexe».

Mais entre l’idee et la mise via le marche, le cheminement du medecin ainsi que ses partenaires ne fut pas un long fleuve rassure. Notamment car si la Malaisie est un des pays qui produit le environ preservatifs au monde, sa population n’est toujours pas totalement a l’aise avec ces contraceptifs, note le Docteur : « si l’on a commence a developper ce produit, il fallait evidemment Realiser des essais cliniques, et on a mis 2 annees a tomber sur assez de volontaires ! »

Aujourd’hui, l’article reste enfin dans le marche et via Internet des videos expliquent De quelle fai§on se servir de ce nouveau preservatif qui prend la forme d’un revetement en polyurethane avec un adhesif qui s’adapte a n’importe quelle anatomie ou orientation sexuelle. Neanmoins, pour le professeur Tang Ing Chinh, les points forts ne s’arretent jamais la. « Notre zone protegee reste beaucoup plus grande qu’un preservatif normal, allant jusqu’a la base du penis et a toutes les testicules Afin de des hommes, ainsi, protegeant aussi la zone pubienne des femmes. C’est important, car pour l’instant ces zones ne semblent gui?re protegees par des autres contraceptifs, pourtant de multiples infections comme l’herpes ou les verrues genitales touchent ces endroits, note-t-il. Vous pourrez aussi l’installer bien avant un ratio sexuel, ce qui peut etre moins stressant. Et puis, Cela reste beaucoup plus fin que n’importe quel preservatif qui existe, et n’entrave donc en rien les sensations ».

Une mise dans le marche a venir

Sur le site Internet de ce nouveau contraceptif, commercialise sous le nom de Wondaleaf, d’autres atouts sont evoques comme l’impossibilite pour ce preservatif de glisser pendant un rapport grace a son adhesif, et la certitude de ne point se tromper de taille avec ce materiau qui s’adapte a chaque corps.

Lors de le developpement, note le Dr, le principal aspect qui interrogea fut la gene potentiellement occasionnee Quand l’on datingmentor.org/fr/rencontres-de-remise-en-forme enleve le produit adhesif sur une zone couverte par des poils. Mais si l’on enleve lentement le preservatif, ou si l’on rajoute du lubrifiant pour cette operation, ceci n’est gui?re cense etre douloureux assurent desormais des tutoriels en ligne.

Apres avoir reussi a commercialiser au prix d’1,50 euro en Malaisie le preservatif Wondaleaf, l’equipe autour du Dr Tang Ing Chinh collabore desormais sur les autorisations de mise via le marche dans de multiples autres pays.

NewsletterRecevez toute l’actualite internationale en direct dans votre boite mail